SNUTER CD 13 FSU

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 janvier 2006

Grève de la MDS 5°/10°

CGT SDU/FSU FO

Du Conseil Général des Bouches-du-Rhône

 

GREVE FORTE ET DYNAMIQUE

SUR LA MDS DU 5°/10°

 

Quasiment tout le personnel, cadres y compris, des trois directions, soutenu par nos organisations syndicales, a fait grève le vendredi 13 janvier 2006.

  • Dés 8h30 du matin, tout le personnel gréviste, uni et déterminé, et les syndicats étaient présents à Romain Rolland !
  • Des banderolles ont été accrochées sur les balcons,
  • 2000 tracts ont été distribués à la population, dans la rue et les cités avoisinantes,
  • la presse s’est rendue sur place et a bien couvert l’événement (FR3, la Marseillaise, 20mn…)
  • A 13h30, le personnel réuni en assemblée générale avec les organisations syndicales à l’hôtel du département, demande à être reçu par l’Administration et/ou un Elu.
  • Après insistance, nous sommes enfin reçus par Madame Ecochard, Elue sur le 10°arr et Déléguée aux ressources humaines, à 15h45 !

Madame Ecochard reconnaît que lorsqu’elle était élue sur le 5°arr, la précarité devenait de plus en plus grande et qu’une MDS sur le secteur se justifiait pour un suivi de proximité. Par rapport aux locaux, elle confirme qu’ils sont inadaptés et vétustes pour le personnel et pour les usagers ! Elle s’engage à questionner les services confirmés (Patrimoine et DGAS) et faire le point sur l’avancée du dossier…

Grâce à ce mouvement de grève, le personnel a obtenu le remplacement de certains postes, vacants depuis des mois (3 AS) et l’engagement de deux auxiliaires : infirmière et rédacteur ! Mais cela reste insuffisant.

Pour les locaux, aucune avancée…

LE PERSONNEL NE PEUT PLUS CONTINUER DE TRAVAILLER DANS DES CONDITIONS AUSSI PRECAIRES !

UN NOUVEAU PREAVIS DE GREVE EST DEPOSE POUR

JEUDI 19 JANVIER AU MATIN !

A SUIVRE …

15:00 Publié dans Tracts | Lien permanent | Commentaires (0)

15 décembre 2005

CAP 2005, chercher la logique …

Cette année la CAP ne s’est tenue que pour les catégories A et B. Pour la catégorie C, la CAP aura lieu début avril 2006 suite à la fusion des échelles 2 et 3.

Encore une fois l’administration a maintenu le principe du vote bloqué sur des listes et non sur l’avancement individuel. Pour cette raison notre syndicat a du voter contre ou s’abstenir sur certains dossiers. Il s’agit de la carrière professionnelle des agents : L’administration doit prendre le temps d’examiner chaque situation.

 

Ambiance de la CAP : des représentants du personnel qui peuvent s’exprimer mais qui ne sont pas entendus !

Une administration déterminée, autoritaire et versatile dans ses critères pour défendre ses positions. Enfin, une administration sourde à nos arguments fondés sur l’ancienneté, l’avancement dans le tableau, la proximité de la retraite.

 

Pour rappel notre syndicat n’est pas contre la prise en compte du critère de responsabilité particulière mais seulement pour les promotions permettant un changement de catégorie.

 

 

Catégorie B :

 

Avancement au grade de rédacteur Chef :

10 (à l’ancienneté) + 2 (réussite à l’examen) promotions possibles sur 105 agents dont 27 lauréats de l’examen professionnel.

Administration : - 5 choisis sur le tableau de rédacteur principal : sans respect du rang dans le tableau d’avancement,

- 5 choisis sur le tableau de rédacteur principal : sans respect du rang dans le tableau d’avancement,

- 2 choisis sur le tableau de rédacteur : les 2 premiers du tableau avec avis TF,

- 5 lauréats de l’examen professionnel (réussite en 98, 99).

 

 

Avancement au grade d’assistant qualifié de conservation :

1 promotion sur 2.

Administration : premier du tableau avec avis TF.

premier du tableau avec avis TF.

Vote SDU : pour.

 

 

Recrutement en qualité d’assistant qualifié de conservation 2nd classe :

1 promotion possible sur 7.

Administration : 1er du tableau avec avis TF.

1 du tableau avec avis TF.

Vote SDU : pour.

 

 

Avancement au grade de technicien supérieur chef :

:

3 promotions sur 6.

Administration : les 2 premiers du tableau avec avis TF, et un agent au rang 6 à proximité de la retraite.

les 2 premiers du tableau avec avis TF, et un agent au rang 6 à proximité de la retraite.

Vote SDU : pour.

 

 

Avancement au grade d’assistant médico technique de classe supérieure :

3 promotions possibles sur 4.

Administration : respect du tableau et de l’avis TF.

respect du tableau et de l’avis TF.

Vote SDU : pour.

 

 

Avancement au grade d’infirmier de classe supérieure 

2 promotions possibles sur 36.

Administration : les 2 premiers du tableau avec Avis TF.

les 2 premiers du tableau avec Avis TF.

SDU : a demandé la prise en compte pour un agent de l’ancienneté dans l’échelon 8 (tel que le prévoit le décret sur la reconnaissance de toute l’expérience professionnelle) et la proximité de la retraite pour ce même agent.

Vote SDU : nous n’avons pas été entendus sur cette demande : donc abstention.

 

Avancement au grade d’assistant socio-éducatif principal

6 promotions possibles sur 267.

Administration : 5 premiers du tableau avec avis TF et respect de l’ancienneté dans l’échelon 10 tel que notre syndicat l’a réclamé depuis des années.

5 premiers du tableau avec avis TF et respect de l’ancienneté dans l’échelon 10 tel que notre syndicat l’a réclamé depuis des années.

6ème : agent dans le rang 104 et échelon 8 !

SDU pas d’accord du tout ! ! ! Abstention.

 

 

Avancement au grade de rédacteur principal :

16 promotions sur 264 agents.

Administration : - 10 agents sont nommés sur le critère de fonction " particulière " justifiant cet avancement. Pas de critère objectif et pas de respect du rang du tableau,

- 10 agents sont nommés sur le critère de fonction " particulière " justifiant cet avancement. Pas de critère objectif et pas de respect du rang du tableau,

- 1 agent nommé suite à la réussite à l’examen de rédacteur chef,

- 4 agents dans le respect du tableau.

Position du SDU : ancienneté dans l’échelon avec avis très favorable. Pour le passage à principal : pas de nécessité de responsabilité particulière.

L’administration a pris en compte la situation d’un agent proche de la retraite.

Vote du SDU : en désaccord total avec l’administration sur la proportion d’agent nommé sans le respect du tableau, abstention suite à la prise en compte de la proximité de la retraite d’un agent.

 

 

Recrutement en qualité de rédacteur stagiaire par promotion interne :

4 promotions possibles sur 279.

Administration : 3 agents sur tableau d’adjoint administratif principal 1ère classe, pas de respect du rang du tableau, 1 agent du tableau d’adjoint administratif principal 2nd classe soit l’avant dernier du tableau.

3 agents sur tableau d’adjoint administratif principal 1 classe, pas de respect du rang du tableau, 1 agent du tableau d’adjoint administratif principal 2nd classe soit l’avant dernier du tableau.

Vote SDU : pas d’accord donc votre contre.

 

Avancement au grade de technicien supérieur principal :

4 promotions possibles sur 13.

Administration : panachage dans les directions et pas de respect du rang dans le tableau, prise en compte du reclassement d’un agent suite à une erreur.

 : panachage dans les directions et pas de respect du rang dans le tableau, prise en compte du reclassement d’un agent suite à une erreur.

Vote SDU : en désaccord avec l’administration sur le non respect du tableau, abstention car prise en compte de l’erreur.

 

 

 

Catégorie A :

 

Rien n’a changé en 2005 !

Nous sommes face à une collectivité caméléon qui, d’un grade à l’autre :

  •  

  • mélange les critères de choix,
  •  

     

  • n’entend rien des arguments des délégués syndicaux,
  •  

     

  • assure en toute mauvaise foi avoir transmis des modifications d’avis,
  •  

     

  • retient des avis seulement favorables avec bien sur des arguments contradictoires d’un dossier à l’autre.
  •  

 

Au SDU 13, nous avons défendu les mêmes positions que les années précédentes :

  •  

  • Pour les changements de catégorie (de B en A et de A en A+) : les critères de responsabilité, de profils de postes et de positionnement dans le tableau.
  •  

     

  • Pour les postes techniques : le profil de poste, le positionnement dans le tableau et un panachage entre les directions.
  •  

 

 

Nous sommes à la disposition de tous les agents pour de plus amples renseignements, donc n’hésitez pas à nous contacter !

 

En attendant, toute l’équipe du SDU/FSU 13 vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !

10:15 Publié dans Tracts | Lien permanent | Commentaires (0)

12 décembre 2005

COMPTE RENDU REUNION SUR LA SECURITE DES SITES EXTERIEURS DU CONSEIL GENERAL

Présents : M POTIER, M MALATESTA, M RAMBAUD, M BENOIT, M BONO, MME MANCONI, MME CALIFANO, CGT, FO, SDU/FSU, CFTC;

BUT DE LA RENCONTRE: finaliser une stratégie par rapport à la sécurité des sites extérieurs.

Cette rencontre a été demande par le SDU/FSU au Président GUERINI.

La sécurité ne se joue pas qu'en terme gardiennage mais aussi en fonction des réponses apportées par l'institution. Si l'usager a des devoirs, l'institution en a aussi

Lorsqu'elle n'informe pas l'usager des décisions prises, lorsque les délais sont trop longs cela peut provoquer de la violence.

w LOCAUX :

Les efforts pour l'amélioration des locaux se poursuivront avec des planifications des travaux

w FORMATION À LA GESTION DE L'AGRESSIVITÉ :

L'administration est d'accord pour mettre la priorité sur ce type de formation qui sera ouvert à tout les agents. En parallèle sera proposé des formation à l'accueil.

w GROUPE DE TRAVAIL SUR LA PRÉVENTION DU HARCÈLEMENT:

Les syndicats ont à nouveau demandé la mise en place de ce groupe de travail comme cela était déjà prévu fin 2004

w VOLS:

Des vols ont lieux sur le lieu de travail et ne sont pas indemnisés par l'administration

Une assurance existe mais la franchise se monte à 2000 €

Les syndicats ont demandé que ce contrat soit revu avec une diminution de cette franchise. L'administration s'est engagée à se renseigner sur cette possiblité.

w PLAINTE DE L'ADMINISTRATION EN CAS D'AGRESSION:

Nous avons demandé a ce que l'administration porte plainte dans tous les cas d'agression, avec l'accord préalable de l'agent

Actuellement cela se fait au cas par cas après évaluation de la situation.

Notre proposition va être étudiée en faisant référence à l'article 40 du code pénal (outrage à agent dans l'exercice de ces fonctions).

Nous avons insisté pour que les agents puissent déposer en donnant leur adresse administrative qui doit apparaître sur la carte professionnelle et non pas en donnant leur adresse personnelle.


w ROLE DE LA HIERARCHIE:

Nous souhaitons que le rôle et le soutien de la hiérarchie soit clairement explicité en cas d'agression.

w CONTACT AVEC LA POLICE :

Des réunions ont eu lieu entre la DGAS et les services de police pour améliorer l'efficacité de leurs interventions…

w AGENTS DE MÉDIATION OU " D'AMBIANCE":

4 agents de médiation ont été embauchés pour les MDS de Pressencé, Matheron,

Romain Rolland et les pôles d'insertion qui seront regroupés rue de la République.

Ils ont une fiche de poste et une formation leur est proposé.

Leur rôle sera différent que celui des vigiles.

w LE MÉNAGE:

D'après la direction général des services, les problèmes de ménage se conjuguent avec les problèmes de locaux.

La procédure de passation des marchés va être revue dissociant les secteur médico-social des autres.

Pour les syndicats le problème ne se pose pas en terme de marché mais en nombre d'heures qui sont toujours insuffisantes par rapport aux surface à nettoyer.

PROPOSITIONS :

La DGAS a déjà travaillé sur la sécurisation des sites.

Un groupe de travail administration, syndicats va être mis en place pour finaliser les différentes propositions.

Il doit se réunir avant la mi février

11:00 Publié dans Tracts | Lien permanent | Commentaires (0)

INSERTION : ALERTE !

Notre organisation syndicale tenait absolument à dénoncer les problèmes rencontrés par les bénéficiaires du RMI depuis la mise en place de la réorganisation, en avril 2005.

Très concrètement, nous avons fait remonter au Président, lors du rendez-vous de ce jour, le 8 décembre 2005, les difficultés suivantes :

SUSPENSIONS DU RMI
- Le problème de la non-rétroactivité lors des suspensions
- Dysfonctionnement des pôles : délais trop longs de validation des contrats et du rétablissement du RMI, non-respect des procédures de convocation des bénéficiaires…

CONTRACTUALISATION
- Ajournement des contrats sans explication, en particulier pour ceux à orientation sociale,
- Réduction des propositions d’actions d’insertions (alphabétisation, bilans, ateliers d’insertion…)

Le président a affirmé «que les contrôles nécessaires doivent se faire dans le respect de la personne et de ses droits» Il a ajouté «qu’il n’était pas opposé au principe de rappel de l’allocation en cas de suspension non justifiée»

Il s’est engagé à mettre en place des réunions de travail très rapidement, présidée par Madame Narducci, Elue et chargée de l’Insertion, avec les directions concernées et les syndicats, pour que des solutions soient trouvées.

Sensible à ce dossier, il s’est aussi engagé à nous recevoir pour faire le point avant le 31 janvier 2006 !

Notre syndicat prend acte de ces engagements et fera des propositions pour que le droit des usagers soit respecté.
En aucune manière, les citoyens les plus démunis de notre département ne doivent être les victimes de la décentralisation et du désengagement de l’Etat.

Nous vous invitons à nous faire parvenir vos remarques et propositions très rapidement.

10:55 Publié dans Tracts | Lien permanent | Commentaires (0)

14 octobre 2005

Appel à la manifestation du 15 octobre 2005

Le 11 octobre 2005

 

S.D.U.13

F.S.U.

 

Le 4 octobre, nous étions massivement en grève :

  • - pour l’emploi et contre les emplois précaires,
  • - pour la défense du pouvoir d’achat qui a baissé de 5% en 5 ans,
  • - pour la défense du service public,
  • - pour l’accessibilité à un logement décent pour tous.

Mais aussi, pour être aux côtés des salariés de Nestlé et de S.T. Micro-électronic, deux multinationales qui licencient pour accroître des bénéfices déjà considérables.

Et pour s’opposer au démembrement du service public :

  •  à la RTM : où Gaudin privatise l’exploitation du tramway
  •  à la SNCM : que le gouvernement offre à un obscur fond de pension européen.

Le gouvernement n’ouvrant aucune négociation sur aucun de ces sujets, les organisations syndicales : FSU, CGT, CFDT, Groupe des 10, UNSA, CFTC appellent à manifester

le Samedi 15 octobre à 15h au Vieux Port

16:45 Publié dans Tracts | Lien permanent | Commentaires (0)