SNUTER CD 13 FSU

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 octobre 2019

Réforme de l’accueil de la petite enfance : le gouvernement doit arbitrer en faveur de la qualité d’accueil des tout petits

Après avoir soumis les propositions gouvernementales pour la réforme des modes d’accueil à consultation publique, le ministère (DGCS) a publié la synthèse des réponses de tous les acteurs de la petite enfance qui se sont manifestés : organisations syndicales, professionnelles et familiales, organismes publics, privés ou associatifs gestionnaires de modes d’accueil, représentants des collectivités locales...

La DGCS a annoncé que le gouvernement transmettrait le projet d’ordonnance pour avis au Conseil d’Etat fin d’octobre pour une adoption en février 2020, et qu’il publierait le décret sur les EAJE en janvier 2020.

Or, à ce jour, le gouvernement n’a toujours pas rendu publiques ces textes et, comme en mars dernier, ne dévoile toujours pas ses décisions sur la réforme des modes d’accueil.

Pas de bébés à la consigne demande instamment que le secret sur la réforme soit levé immédiatement et que le gouvernement arbitre sur chacun des points en litige, en faveur de la qualité d’accueil des tout petits. Pas de bébés à la consigne appelle le monde de la petite enfance à rester vigilant et mobilisé afin de se manifester tout prochainement dans tous les lieux d’accueil et dans la rue, si la copie du gouvernement manque à cette ambition.

IMG-5450.JPG

Écrire un commentaire